Revalorisation matière

Revalorisation des bouteilles en plastique de toner couleur usagées


Les bouteilles en plastique de toner couleur usagées sont faites en PET (Polytéréphtalate d'éthylène) et sont classées comme "déchets électroniques" de par la présence à l'intérieur d'une puce permettant de suivre le nombre de copies réalisées, ce qui rend leur recyclage difficile en l'état. Grâce à l'ingéniosité et la perspicacité de nos équipes RIF, une seconde vie est donnée aux bouteilles usagées.
RIF a mis récemment au point une machine spécifique, la "toner outfilling" qui permet de séparer la partie supérieure de la bouteille en plastique contenant la puce, de la partie inférieure.
L'ensemble du plastique de la bouteille (PET) est dirigé dans la filière textile (tissus, vêtements ,...).

Aujourd'hui, les bouteilles de toner couleur en plastique traitées sur le site RIF sont envoyées chez notre partenaire local, Freudenberg Politex (Colmar) pour y être broyées puis fondues. Tout d'abord transformées en fil (tissu non tissé), nos bouteilles sont progressivement métamorphosées en balai à franges ou en isolant de toiture. C'est une seconde vie qui commence.

 

 

 

Revalorisation matière des cartouches de toner usagées


Jusqu'à présent, nos cartouches de toner usagées étaient récupérées par un de nos prestataires local, spécialisé dans la valorisation énergétique par incinération des déchets industriels. Les changements imposés par les instances européennes en août 2018, avec la mise aux normes de la classification des déchets électroniques, ne nous permettent plus d'incinérer nos cartouches en l'état. Celles-ci sont passées de produits consommables à déchets électroniques, en raison de la présence de connecteur et d'une puce permettant d'identifier individuellement chaque cartouche.


Nos cartouches sont essentiellement composées de plastique, de poudre, de composants électroniques et de métaux (acier, aluminium, cuivre ,...). L'objectif était de pouvoir éclater les cartouches afin d'enlever toute présence de poudre, puis de les proposer sous forme d'unités cassées à notre prestataire local.
RIF a donc décidé de fabriquer sa propre unité de cassage des cartouches, couplées à un trommel afin d'éliminer totalement la poudre présente dans ces dernières. La machine est en fonctionnement depuis déjà quelques mois.